Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 23:07

Mis à jour le 16 mars 2014

  

  • Le jeudi 20 mars 2014 aura lieu la 9ème Journée Sans Viande, organisée par le collectif International Campaigns. Cette manifestation a pour but d'encourager une évolution vers un régime végétal éthique et équilibré en présentant les alternatives à la viande. Pour la France, l'objectif est de faire goûter un échantillon de produit vegan (100 % végétal) à 5000 personnes à travers l'hexagone entre le 15 et le 22 mars 2014. http://www.journee-sans-viande.info/


jsv-fb.png

 

 

  • Le documentaire "Justiciers des mers", les aventures de Sea Shepherd se poursuit sur la chaîne de la TNT gratuite RMC Découverte, avec le Steve Irwin - navire commandé par Paul Watson - s'activant à harceler les baleiniers japonais. Prochains épisodes inédits les dimanche 16 mars et 23 mars à partir de 20h45 (voir bande annonce en lien). Rediffusion le matin à partir de 12h55.

            https://www.youtube.com/watch?v=L6Y1yExW5aM


 

  • L'assemblée générale de l'Association Végétarienne de France aura lieu le samedi 22 mars à 14 heures à l'AGECA, 177 rue de Charonne à Paris 11e. Plus que jamais, la présence des adhérents est requise afin de donner leur avis sur l'orientation des actions à venir, des dissensions étant apparues au sein du Conseil d'Administration. 

           http://vegetarisme.fr/


 

  • Le Salon Vivre Autrement se déroulera du 21 au 24 mars 2014 au Parc Floral de Paris (Bois de Vincennes).

            http://www.salon-vivreautrement.com/


 

  • Happening géant contre l'expérimentation animale le samedi 26 avril 2014 de 13h à 17h place de la République à Paris. N'oublions pas que la France est le pays européen pratiquant le plus l'expérimentation animale. link

http://www.ouest-france.fr/paris-manifestation-contre-la-recherche-scientifique-sur-les-animaux-2407566


 

  • Veggie Pride. De retour à Paris, la marche internationale de solidarité avec les animaux victimes de l'élevage, de l'abattage et de la pêche se tiendra cette année le 10 mai dans le centre de la capitale. Rassemblement sur le parvis de l'église Ste Eustache à partir de 13h30 (RER Châtelet - Les Halles).

 

affiche_fr.jpg

http://www.veggiepride.org/



Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=C8UVMFNFpic

 

La vidéo de la conférence est visible sur Youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=0RrPPhnBKq4



 

  • Le dernier numéro d'Alternatives Végétariennes (n°115 de mars-avril-mai 2014) vient de paraître et c'est un excellent cru. On y trouve en particulier un dossier scientifique pointu sur les légumineuses et une tribune d'Hervé Berbille sur la luzerne et le soja. L'ingénieur en agro-alimentaire y pourfend les détracteurs du soja victimes de la désinformation du lobby de la viande. Et toujours la rubrique de Sylvie à votre écoute, la Ménie Grégoire du magazine, experte en psychologie familiale et remplie de compassion pour les végétariens incompris.

 

 

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 06:33

 

Le dérèglement climatique commence à affecter sérieusement les éleveurs. Alors qu'une partie de l'Angleterre est noyée sous les eaux, le Brésil et la Californie sont touchés par une grave sécheresse.


Le Brésil subit déjà des restrictions d'eau durant l'été austral normalement pluvieux. La déforestation massive de l'Amazonie est en cause. Le problème, c'est que les récoltes de soja risquent d'être sérieusement affectées. Or, les élevages français dépendent totalement de ce soja importé pour maintenir la productivité de leurs races laitières et à viande. Et les substituts au soja (pois, féverole, lupin...) ne sont pas encore développés, mais leur culture devrait revenir à l'honneur dans les prochaines années. De toute manière, ce sera toujours mieux qu'un soja OGM importé et gorgé de Roundup.

 

La Californie fait également face à une sécheresse historique. Des milliers d'hectares d'amandiers ont déjà été arrachés et le cheptel bovin américain est au plus bas depuis 1951, par manque de fourrage semble-t-il. La population américaine va bientôt devoir se passer de son T-bone steak, réservé aux élites aisées, et le hamburger à 1 $ ne sera bientôt plus qu'un vieux souvenir.


Les amateurs de viande devront bientôt se rabattre sur les insectes, plus abordables. Qui sait s'ils ne seront pas alors tourmentés par des nuées de sauterelles venant venger leur congénères, comme dans le fléau de l'Apocalypse ?

 

Vaut-il mieux se passer de viande volontairement, ou en être privé par manque de moyens financiers et la pénurie menaçante ? Avouons que la première solution permet de conserver une certaine sérénité, contrairement à la seconde qui mène à la colère et à la frustration.

 


Partager cet article

Repost0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 06:39

Mis à jour le 28 juin 2014

  

On célèbre cette année le centenaire du début de la première guerre mondiale (14-18), qui fit 9 à 10 millions de morts selon les estimations.

Le conflit débuta à la suite de l'assassinat de l'Archiduc François-Ferdinand de Habsbourg et de son épouse par Princip, un activiste serbe de Bosnie à Sarajevo le 28 juin 1914. François-Ferdinand était le neveu de l'Empereur François-Joseph et l'héritier présomptif du trône d'Autriche-Hongrie. Le jeu des alliances fit alors que les puissances européennes se déclarèrent la guerre les unes aux autres avec le résultat que l'on connaît.


HGM Wilhelm Vita Porträt Franz Ferdinand

Portrait de l'Archiduc François-Ferdinand par Wilhelm Vita.

Wikimedia Commons [public domain]

https://meta.wikimedia.org/wiki/File:HGM_Wilhelm_Vita_Portr%C3%A4t_Franz_Ferdinand.jpg



Certes, les causes de la Grande Guerre sont complexes. On parle du lobby militaro-industriel (Krupp et Cie), des généraux belliqueux (von Molkte, Ludendorff, Nivelle...) et de la personnalité du Kaiser Guillaume II. Mais une donnée importante semble avoir échappé aux historiens : le massacre des hommes a commencé par un massacre d'animaux sauvages.

 En effet, plus encore que François-Joseph (qui abattit lui-même au moins 2000 cerfs et chamois), François-Ferdinand était un chasseur compulsif. Peu avant d'être lui-même abattu, il venait de "tirer" son 10000ème cerf ! À lui seul, François-Ferdinand abattit le chiffre à peine croyable de 300 000 pièces de gibier : oiseaux de toutes sortes, cerfs élaphe, chamois, ours, bisons, éléphants, tigres... Son ancien château familial de Konopišté, en Bohème, recèle du reste un véritable musée de la chasse avec des centaines d'animaux empaillés et la plus belle collection d'armes anciennes d'Europe Centrale. Cela montre le goût immodéré de l'archiduc pour les armes à feu.

Ce manque de compassion pour les animaux accentuait sans doute son caractère dur. François-Ferdinand scella ses affinités germaniques en chassant avec le Kaiser Guillaume II (voir photo en lien). 

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Wilhelm_II_of_Germany_and_Franz_Ferdinand_of_Austria.jpeg

 

 Le fait que François-Ferdinand d'Autriche ait chassé en compagnie de l'Empereur allemand Guillaume II n'est pas anodin. En effet, c'est sur les recommandations de l'Allemagne que l'Autriche-Hongrie adressa à la Serbie un ultimatum aux conditions inacceptables, ce qui entraîna la déclaration de guerre à la Serbie et son alliée la Russie à mobiliser. Guillaume II entendait sans doute venger un compagnon de chasse, sans mesurer les conséquences désastreuses de son attitude. Dès lors, l'engrenage infernal était enclenché. Mais au départ, il y a la dureté de cœur des belligérants accentuée par leur pratique de la chasse. Avant d'entraîner leur peuple au carnage, ils se sont exercés sur les animaux.


Grand chasseur lui-même, l'Empereur François-Joseph connut de graves soucis familiaux : le suicide mystérieux de son fils Rodolphe, l'exécution de son frère Maximilien empereur du Mexique, l'éloignement puis l'assassinat de sa femme Sissi et pour finir l'assassinat de son neveu et héritier l'Archiduc François-Ferdinand.

 

Nicolae Ceausescu, le dictateur roumain, était lui-même un grand amateur de chasse à l'ours qu'il était le seul à pouvoir chasser dans le pays. En fait, il abattait des ours abrutis de tranquillisants et attachés à un arbre, avec deux tireurs embusqués pour être sûr qu'il ne râte pas son coup. Ceausescu termina sa vie fusillé, ainsi que son épouse, à l'issue d'un procès expéditif.

 

Plus récemment, le roi Juan Carlos d'Espagne a indigné l'opinion publique espagnole à la révélation de ses coûteuses chasses à l'éléphant au Botswana, en pleine période de crise économique. Cela n'a pas porté chance au monarque ibérique qui s'est fracturé la hanche avec opération de prothèse à la clé et a dû affronter la vindicte publique. À la suite de ça son petit-fils de 14 ans s'est tiré une balle dans le pied et sa fille l'infante Helena affronte les démélés judiciaires que l'on sait.

 

La chasse doit être reconnue pour ce qu'elle est : un loisir barbare et sadique. Les chasseurs ne devraient plus être protégés, mais au contraire poursuivis par les tribunaux. Problème : les députés qui votent les lois sont eux-mêmes chasseurs pour la plupart. 

Malgé tout, il semble que le vent tourne puisque Farid, le jeune marseillais qui avait martyrisé un chaton, et dont la vidéo a fait le tour du web, a été condamné à un an de prison ferme et à l'interdiction de posséder un animal.


 

Pour en revenir à la grande boucherie de 14-18, je voudrais souligner ici le caractère visionnaire de Tolstoï, qui annonça dès 1893 le carnage à venir, soit 21 ans avant les évènements :

"...nous sommes tous appelés à participer à la tuerie qui doit s'accomplir inévitablement sinon aujourd'hui, demain."

"Les souverains, qui prennent conseil aujourd'hui de leurs ministres, décident de par leur seule volonté si c'est cette année ou l'année prochaine que commencera la grande tuerie. Ils savent très bien que tous les discours ne les empêcheront pas, quand l'idée leur en viendra, d'envoyer des millions d'hommes à la boucherie." (Tolstoï - Le royaume des cieux est en vous)

S'agit-il des paroles d'un hérétique ou d'un prophète ?

 

 

En cliquant sur le lien suivant, on peut voir une vieille photo datée de novembre 1910 (extraite des archives allemandes) et montrant le Tsar Nicolas II invité à la chasse par l'Empereur Guillaume II. Tous deux sont entourés d'une hécatombe de cervidés abattus. Quelques années plus tard, ils perdaient tous les deux la guerre et leur trône. Nicolas II était même massacré sauvagement par les bolchéviques, ainsi que toute sa famille.

http://www.v-like-vintage.net/fr/photo_details/62603_photo_L%C2%B4empereur+Guillaume+II+et+le/

 


 

Partager cet article

Repost0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 20:18

 

Une nouvelle édition de notre e-book

"Être végétarien, le bon choix ?"

augmentée de 15 pages (soit 275 pages au total)

a été mise en ligne le jeudi 20 février 2014


  Principaux changements :

  • Régime frugivore, page 24 (+ 1/2 page)
  • L'obésité, page 36 (+ 1/2 page)
  • L'océan dépeuplé, page 71 (+ 5 pages)
  • La position du "Petit Bouddha" népalais, page 125 (+ 1 page)
  • Les villes où il fait bon être végétarien, page 155 (+ 5 1/2 pages)
  • Le fromage est-il compatible avec un régime végétarien ?, page 178 (+ 1/2 page)
  • Quelle justification y a-t-il aux expériences animales ?, page 193 (+ 1/2 page)

 

Avec, cerise sur le gâteau, une exceptionnelle photo de Tolstoï, page 133. Vu son intérêt historique, nous l'avons laissé en HD, contrairement aux autres photos, quitte à alourdir le poids total du fichier texte PDF (5,09 Mo).

Voir aussi une découverte surprenante concernant le karma de la chasse, page 142.


 

Lien vers l'e-book :

TEXTE Être végétarien, le bon choix.web - 9ème-copie-1 TEXTE Être végétarien, le bon choix.web - 9ème-copie-1

 

 

À propos de Tolstoï, je vous recommande de relire l'article suivant que j'avais publié en février 2011 :

Réédition d'un livre oublié de Tolstoï

 

 






Partager cet article

Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 14:07
Mis à jour le 26/4/2016
 

Comme pour le régime crudivore, ne manger que des fruits peut apporter de grands bénéfices pour la santé en cure estivale de quelques semaines, mais la poursuite de ce régime sur plusieurs années expose à de graves problèmes de santé. Ce mode d'alimentation est du reste peu pratiqué en France, et les rares personnes qui l'adoptent souffrent en général d'une grande maigreur et de sévères carences alimentaires. Une complémentation alimentaire s'impose.

 

Rz_ALIM068.jpgPhoto Libre 

Cependant, le frugivorisme se développe beaucoup actuellement aux États-Unis, notamment dans les milieux sportifs. Il n'est pas rare d'y rencontrer des personnes qui se nourrissent de 30 bananes bio (soit 3 kg) par jour, sans compter les autres mangues, ananas ou papayes ! Les partisans de ce régime admettent généralement quelques légumes verts crus en complément, à raison de 80 % de fruits et 20 % de légumes feuilles. Cette mode à haut risque présente de nombreux inconvénients :
 
  • Ce régime est carencé en protéines, éléments indispensables à une bonne régénération cellulaire, d'où une fonte musculaire et une sensibilité aux infections.
 
  • Ce régime manque complètement de calcium, magnésium, fer, zinc, cuivre, sélénium, iode, ainsi que de vitamines B2, B12 et D (cette dernière pouvant être apportée en s'exposant au soleil).

 

  • L'index glycémique de ces fruits est souvent élevé, comme c'est le cas pour les dattes, les figues, les mangues ou le raisin. Les pratiquants de ce régime affirment que cela n’entraîne pas de risque de diabète à condition de s'abstenir de lipides. Ils rejettent donc les amandes, noisettes, noix et même l'avocat.

 

  • Les tempéraments VATA - suivant la terminologie ayurvédique - risquent de ne pas supporter ce régime et d'avoir un colon distendu par les ballonnements.

 

  • Le coût d'un tel régime est élevé. On n'imagine même pas une telle pratique dans les régions septentrionales où les fruits sont rares et hors de prix.

 

  • Le régime frugivore nécessite non pas 3 repas par jour, mais un grignotage permanent, sous forme de 6 collations quotidiennes minimum et une activité physique intense afin de brûler toutes ces calories. Les glucose, fructose et lévulose des fruits sont en effet des sucres rapides. Passant dans le sang en moins d'une heure, ils sont immédiatement bio-disponibles. Autrement dit, ce régime n'est absolument pas adapté aux sédentaires. Il peut par contre constituer une sorte de dopage légal transitoire pour les sportifs recherchant la performance.

 

  • Les fruits sont généralement importés, ce qui est contraire à l'éthique du locavore, à moins de vivre sous les tropiques ou en zone de production.

 

Pour toutes ces raisons, nous formulons donc les plus grandes réserves vis-à-vis de ce régime, même si on peut imaginer l'humanité se nourrir principalement de fruits dans les siècles à venir.

 

 
Exemples de carences 
 
Contrairement à ce qui est dit dans une vidéo consacrée à la banane trouvée sur le site d'un médecin américain fruitarien, la banane n'est pas riche en fer. Elle en contient seulement 0,4 à 0,6 mg/100 g, soit 12 fois moins que la lentille. Les seuls fruits qui contiennent des quantités appréciables de fer sont les dattes, pruneaux et raisins secs, et dans une moindre mesure la mangue, la goyave, le cassis, la groseille et la mûre. Il est vrai que la banane bio est un bon aliment, à condition de ne pas s'en nourrir exclusivement. En fait, il s'agit plus d'un encas que d'un véritable repas.
Les femmes, en particulier les sportives, ainsi que celles qui ont des règles abondantes, doivent veiller à avoir des apports de fer suffisants.
Très riche en fer, la spiruline peut servir de complément alimentaire, mais elle ne contient pas toutes les vitamines et minéraux.
 
Le régime frugivore est également carencé en zinc, capital pour la bonne santé de la peau. Les fruits sont en effet pauvres en zinc, que l'on trouve par contre en abondance dans les graines oléagineuses, surtout la noix de cajou, la noix du Brésil et la graine de courge, ainsi que dans une moindre mesure les noix, les amandes et les noisettes.
A notre sens, il serait très regrettable de se priver d'une catégorie d'aliment qui est à la fois une mine d'acides gras, de protéines et de minéraux.
 
Plusieurs nutritionnistes mettent en garde contre les dangers de ce régime.
Rappelons que l'acteur américain Ashton Kutcher a du être hospitalisé sur le tournage d'un film consacré à Steve Jobs, après avoir suivi le même régime frugivore que l'ex-patron d'Apple. Il souffrait de troubles du pancréas le faisant se tordre de douleur et Steve Jobs est lui-même mort d'un cancer du pancréas.
Le régime frugivore est du reste interdit aux diabétiques et l'on sait que beaucoup de gens sont diabétiques sans le savoir.
Il semble que notre organisme ne soit tout simplement pas adapté à ce régime, qui ne doit être entrepris que prudemment, sous la surveillance de personnes qualifiées, et durant une courte période, un peu comme une cure de jeûne. Les effets peuvent être prodigieux à court terme, mais s'avèrent ensuite désastreux si le régime est poursuivi.
Je me rappelle avoir vu à Rishikesh, au bord du Gange, une occidentale qui vivait chez un "mahatma". Elle ne se nourrissait que de fruits et semblait sortir d'un camp de concentration tant son corps était squelettique et décharné. Il était évident qu'elle souffrait de graves carences alimentaires.
Certaines femmes pourraient être tentées d'adopter ce régime afin de maigrir, ce qui peut parfois masquer une anorexie.
Et les partisans du régime frugivore (ou fructivore), aveuglés par les premiers bénéfices de cette nouvelle mode alimentaire, ne brillent pas par leur ouverture d'esprit.
 
On trouvera aussi quelques renseignements utiles sur le blog Alimentation Vivante.
 
 
Mise au point :
Malgré quelques réactions hostiles, je persiste à dire que ce régime est à haut risque. Quitte à dissuader certains de profiter de ses bénéfices passagers, je préfère insister sur les dangers encourus, sous-estimés par les partisans du frugivorisme. Dire que ce n'est pas un régime mais un mode de vie, c'est jouer sur les mots. À ce moment là, le végétarisme est une philosophie.
Il est vrai cependant qu'il y a plusieurs écoles au sein des frugivores, avec des différences sur l'acceptation ou non des légumes et des fruits secs, ce qui fait une différence significative.
Pour conclure, je préfère dresser une description un peu schématique du frugivorisme qu'en encourager la pratique et avoir des morts sur la conscience. Ceux qui savent faire preuve de discernement et voudront se risquer sur ce chemin avec prudence finiront bien par trouver leur chemin, en connaissance de cause. 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 16:12

 Mis à jour le 31 mai 2014


Tahiti regroupe plusieurs graves troubles de santé : obésité, diabète, hypertension et maladies cardiovasculaires y sont massivement répandus.

D'après une étude effectuée en 2010 par l'Institut de Veille Sanitaire, le taux d'obésité de la population y est l'un des plus élevés au monde avec 40,4% contre 17% en métropole.

La consommation de viande par an et par habitant y est également considérable avec 108,9 kg en 2007, contre 88,7 kg pour la France à la même époque (chiffres FAO).

Certes, la viande n'est pas seule en cause. Les polynésiens mangent très peu de fruits et légumes, fument beaucoup et boivent des quantités d'alcool impressionnantes. Leur activité physique est également très réduite.

D'après une autre étude réalisée en 1995 le taux de diabétiques en Polynésie Française était alors de 17%, contre 10% de moyenne mondiale donnée par l'OMS en 2013, ce qui est déjà énorme.


À ce stade, on peut véritablement parler de suicide collectif, et la situation est encore plus grave dans d'autres îles de Polynésie telles que Nauru, les îles Cook ou les Samoa américaines avec des taux d'obésité compris entre 58% et 75%. Les révoltés du Bounty ne reconnaîtraient plus leurs vahinés transformées en modèles de Botéro !

 

800px-Paul_Gauguin_056.jpglink

 

Comment en est-on arrivé là ?

 

Il semble que ces populations, qui ont longtemps vécu en autarcie, aient mal supporté leur changement brutal de mode de vie, qui les rend dépendantes d'une économie agro-industrielle occidentale. Leur vulnérabilité est comparable à celle des amérindiens ou des inuits, qui ont perdu leurs repères et manifestent une sensibilité particulière à l'alcool.

Une campagne générale d'information nutritionnelle, auprès des enfants en particulier, s'imposerait comme un préalable à toute amélioration de la situation. Les polynésiens doivent également réaliser que tous ces biens de consommation importés dont ils sont si friands (alcool, tabac, alimentation dénaturée) sont des poisons pour leur organisme et détruisent leur dignité, les rendant complètement dépendants. D'autant plus que, malgré la loi Lurel qui l'interdit, les compagnies agro-alimentaires mettent nettement plus de sucre dans les produits vendus dans les DOM-TOM que dans ceux distribués en métropole. 


L'Océanie a encore du chemin à faire avant de redevenir le paradis qu'elle fut jadis.


 

http://www.slate.fr/story/75468/alcoolisme-tabagisme-obesite-tahiti

 


Partager cet article

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 15:00

La chaine Arte a diffusé le dimanche 12 janvier un reportage sur la communauté Monte Veritá, fondée en 1900 au sud de la Suisse, sur les hauteurs du lac Majeur, près de Locarno.


Dans la lignée des communautés pythagoriciennes de l'antiquité, Monte Veritá  fut un véritable bouillon de culture influencé par les idées de Lao Tseu, Jésus, Maître Eckart, Rousseau, Nietsche, Tolstoï et Héléna Blavatsky, cofondatrice de la Société de Théosophie. Cela se manifestait par les pratiques du végétarisme, du naturisme et de la danse, la sacralisation de la nature, le mépris de l'argent, ainsi qu'un idéal pacifiste et libertaire.


Aujourd'hui envahi par les hôtels et les résidences secondaires, le site était alors sauvage, attirant de nombreuses célébrités de l'époque, qui venaient y profiter des soins naturels pratiqués dans le sanatorium. On pouvait y rencontrer Herman Hesse, Krishnamurti, Isadora Duncan, Rudolf Steiner, Carl-Gustav Jung, André Gide, Erich Maria Remarque, H.G.Wells, Max Weber, Thomas Mann, voire même Lénine ou Trotsky.

 

Erich_Muhsam_Postkarte_Sanatorium_Monte_Verita_ca_1904.jpgRégénération par l'eau de la cascade (1904) 

Wikipedia Commons - Auteur inconnu

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Erich_M%C3%BChsam_Postkarte_Sanatorium_Monte_Verit%C3%A0_ca_1904.jpg?uselang=fr

 

L'un des fondateurs de Monte Veritá  était Gustav Gräser, sorte de prophète barbu et chevelu, partagé entre la grotte dans laquelle il vivait et sa femme accompagnée de ses six enfants (!), ne voyageant qu'à pied ou en roulotte. Animé d'une profonde vénération pour la nature, Gräser lisait les Upanishads  et rédigea une traduction libre du Tao Te King. Il eut une forte influence sur Herman Hesse qui le côtoya à plusieurs reprises, réussissant à le libérer de son alcoolisme. Les romans de Hesse comme Siddharta, qui marquèrent la génération hippie des années 1960, sont directement inspirés par Gustav Gräser.

 

Il faut noter également l'influence marquante des idées de Tostoï sur les fondateurs de Monte Veritá, à travers Ida Hofmann en particulier.

 

Enfin, la communauté de Monte Veritá constitua un terrain d'expérimentation de la danse moderne pour Isadora Duncan et quelques autres.

 

A l'aube de la première guerre mondiale, la communauté commença à se disloquer, certains de ses membres émigrant en Amérique pour échapper à la conscription. D'autres furent internés en hôpital psychiatrique pour comportement antisocial ou persécutés par les nazis, l'un se raliant même à leur cause. Pour sa part, Gustav Gräser fut emprisonné à deux reprises, mais échappa de justesse à la déportation et survécu miraculeusement aux affres de la deuxième guerre mondiale.

 

En 1920, plus aucun membre fondateur ne demeurait à Monte Veritá, et, si la communauté perdura encore pendant dix ans, c'est au prix du reniement des idéaux d'origine, de la viande étant même servie aux clients du sanatorium. En fait, les idées de Monte Veritá  s'étaient déjà propagées jusqu'en Californie, pour rebondir dans les années 60 sous la forme du Flower Power.

 

 

Sources :

Le reportage d'Arte (86 mn) est visible en streaming jusqu'au 19 janvier 2014.

 

 

Cette belle chanson de Nat King Cole évoque le Nature Boy, héritier californien de Monte Veritá  entre les deux guerres.

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 18:06

 

Mardi 7 janvier 2014, Arte consacre une soirée thématique à la surpêche, qui commençera à 20h50 par un documentaire inédit en HD de 62 mn intitulé "Surpêche - La fin du poisson à foison".

http://www.arte.tv/guide/fr/047873-000/surpeche-la-fin-du-poisson-a-foison

Il sera notamment question du châlutage profond contre lequel l'ONG Bloom a recueilli 760 000 signatures en décembre 2013.

 

Quelques jours auparavant, la dessinatrice Pénélope Bagieu a publié sur son blog une remarquable BD sur le même thème, qui a récolté 375 000 J'aime sur Facebook !

http://www.penelope-jolicoeur.com/

 

Comme l'indique Pénélope Bagieu - très informée sur le sujet - la chaîne Intermarché possède 6 des 11 bateaux européens de pêche industrielle qui dévastent les fonds sous-marins afin de proposer lingue bleue, sabre noir et grenadier. Pour préserver le fragile écosystème sous-marin, évitons de consommer ces poissons et privilégions des distributeurs plus éthiques comme Carrefour et Casino qui cesseront de commercialiser du sabre durant le premier semestre 2014 (même si cette démarche est faite sur la pression des associations de défense de l'environnement).



Partager cet article

Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:03

 

Les couacs du parlement européen

 

Le Parlement Européen a décidé le 10 décembre dernier de continuer à autoriser la pêche en eau profonde par une majorité de 16 voix. Pratiqué surtout par les flottes française et espagnole, le chalutage profond (entre 400 et 1500 m) détruit des écosystèmes marins qui mettent des siècles à se reproduire, tandis que 80 % des prises sont rejetées en mer. Les poissons conservés sont principalement le sabre, le grenadier et la dorade rose, qui sont apparus sur les étals des poissonneries dans les années 80. Les chaînes Carrefour et Casino ont annoncé récemment l'arrêt de la commercialisation de ces espèces dans leur enseigne à partir de 2014. Quant'à Intermarché, c'est la seule chaîne de distribution qui soit aussi armateur et impliqué dans le chalutage profond. On les voit donc mal suivre le même chemin dans un proche avenir, si ce n'est sous la pression citoyenne. Avaaz a recueilli 150 000 signatures en ce sens en 24 heures début décembre !


La décision surprenante du Parlement Européen serait-elle le résultat de l'influence du lobby de la pêche industrielle ? Allez savoir !

Ce qui est sûr, c'est que la formulation complexe des amendements de dernière minute ne favorise pas la compréhension des textes par les députés, une vingtaine d'entre eux ayant fait savoir au bureau du Parlement Européen qu'ils s'étaient trompés et voulaient en fait voter pour l'interdiction de la pêche profonde. Mais la décision prise est irrévocable et engage l'Europe pour plusieurs années.

Bizarrement, le parlement a commis la même erreur trois jours plus tard en votant une résolution contre l'avortement suite à une erreur de traduction.

Nos institutions sont-elles grippées ?


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/peche-en-eau-profonde-l-europe-va-t-elle-finalement-l-interdire_1308068.html


 

 

Village de Noël végan le samedi 21 décembre à Paris

 

Un village associatif tourné vers la Paix et le partage éthique se tiendra le samedi 21 décembre de 14 à 17 h Cour Saint Emilion dans le 12ème arrondissement de Paris.

Parmi les associations présentes, on note : L214, l'Association Végétarienne de France, Un Monde Vegan, Vegan Folie's, 269 Life France, Les petites trousses de Jules, Les Vegans de Paris, DAPA...

Au programme : comment préparer un réveillon végan et néanmoins festif, avec un menu sans cruauté.

 

bandeau-571.jpg

 

http://vegetarisme.fr/agir.php?content=agir_actions_detail&action=3198

 

 

 

Départ d'Olivier de Rouvroy

 

On a appris le 14 décembre le départ d'Olivier de Rouvroy des suites d'une longue maladie. Il fut en 1999 le créateur du site "Les Portes de l'Ère Nouvelle" qui totalisait 14,5 millions de visites à sa clôture en 2008. Il avait depuis ouvert le blog "Ère Nouvelle" en 2011 et il était l'auteur de 7 livres, dont plusieurs traitant des personnes contactées par des extraterrestres bienveillants et des messages qui leur ont été communiqués. La nécessité absolue pour l'humanité d'adopter une alimentation végétarienne faisait partie de ses préoccupations, comme on peut en juger dans le dossier suivant :

http://pointdereference.free.fr/m/www.erenouvelle.com/DOSSAS-9.HTM


 

"Il est temps donc de prendre conscience que la cruauté dont l’homme fait preuve envers le peuple animal est la principale cause de la décadence de nos sociétés et de la violence qui y règne."

Olivier de Rouvroy


 

On pourra trouver sur son blog des articles plus récents, tous passionnants.

http://www.erenouvelle.fr/archives/2013/12/14/28657709.html#comments

 

Nul doute qu'Olivier repose en paix désormais. Nous exprimons tout notre soutien à ses proches.

 

 


Partager cet article

Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 21:10

 

Sommes-nous à un tournant en ce qui concerne l'attitude des autorités sanitaires françaises face au végétalisme ? Contrairement à la situation en Amérique du Nord, la France était jusqu'à présent hostile au régime végétalien, opinion qui prévaut encore dans le corps médical français.

 

L'ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) est en train de mener des études dans le cadre de la refonte prévue pour 2015 du PNNS (Programme national nutrition santé), qui est à la base des messages nutritionnels véhiculés par les médecins, les diététiciens, les institutions... L'ANSES souhaite notamment étudier rigoureusement les liens entre végétalisme et santé dans le contexte alimentaire français. Cela se fera dans le cadre de la plus grande étude épidémiologique menée en France jusqu'à présent.

 

Cependant, afin d'assurer sa fiabilité statistique, l'étude Nutrinet-Santé a besoin de pouvoir justifier d'un nombre de participants végétaliens suffisamment important, c'est-à-dire au moins 1000. Il s'agit du nombre de personnes qui auront rempli les questionnaires qui apportent les données de base indispensables au travail des chercheurs, et la date limite dont disposent les chercheurs pour procéder à ce comptage est fin décembre. Et c'est là que survient le problème : fin novembre, Nutrinet ne disposait que d'une centaine de participants végétaliens. Pour ne pas rater cette occasion unique, il reste donc quelques semaines pour atteindre le quota nécessaire. Une mobilisation des végétaliens français est requise d'urgence !

 

Le site http://nutrinet-vege.fr a été spécialement créé pour expliquer les enjeux de cette étude. L'initiative est soutenue par un grand nombre d'associations : L214, One Voice, GAIA, APSARes, la Société Végane, Un Monde Vegan, la Fondation Brigitte Bardot...

 

C'est pour les végétaliens une occasion inespérée de participer à l'évolution de l'opinion publique à leur égard, en consacrant un peu de leur temps à remplir un questionnaire.

 


Partager cet article

Repost0